Joyeuses Pâques

Publié le 10 Avril 2009

à tous celles et tous ceux qui passent par ici,
je souhaite de bonnes fêtes de Pâques,

quelques petites explications que j'ai trouvé intéressantes,sur le site du "centre des Monuments Nationaux",
link
juste en dessous de la photo

Des œufs pour la déesse du printemps...

Les Anglo-Saxons, il y a près de 15 siècles, fêtaient la déesse Eostre (ou Ostara) le jour de l'équinoxe du printemps. Elle avait pour animal de compagnie... un lièvre ! Pour célébrer la nouvelle saison et le réveil de la nature après l'hiver, il était de tradition de lui offrir des œufs colorés. Son nom serait à l'origine du mot Pâques : en anglais "Eastern" et en allemand "Ostern".

Un vrai porte-bonheur
Au Moyen Âge, Pâques était la plus grande fête de l'année : elle célébrait la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Les œufs pondus le Vendredi Saint étaient offerts et conservés car ils gardaient en bonne santé. Le dimanche de Pâques, les
enfants faisaient "rouler" les œufs qui n'avaient pas été mangés pendant le carême (la période de jeûne qui précède Pâques).

Beaux comme des joyaux
La coutume d'offrir des œufs peints et décorés le jour de Pâques existait déjà au Moyen Âge. Mais offrir de simples œufs de poule ou de cane n'était pas digne des grands du royaume. On commença alors à fabriquer de précieux œufs de Pâques en porcelaine, en bois finement sculpté, en verre, jusqu'à devenir de véritables joyaux en or décorés d'émaux ou de pierres précieuses !

Un cadeau royal
Le plus gros œuf pondu le Vendredi Saint était offert au roi. Très vite, s'échanger des œufs décorés devint une tradition. Plus on était riche, plus le décor de l'œuf était raffiné ! Ainsi Louis XIV faisait bénir une corbeille d'œufs dorés à Pâques.
Après la messe, il les distribuait à ses proches...

Un œuf surprise !
Pour impressionner les personnes à qui ils offraient leurs œufs, certains grands personnages n'ont pas hésité à faire fabriquer de véritables œufs "écrins" dans lesquels étaient placés des surprises... exceptionnelles ! Le roi Louis XV commanda ainsi pour Madame du Barry, un énorme œuf dans lequel était enfermée une statuette de Cupidon, le dieu de l'amour ! Le maître de cet art de l'œuf surprise était le joaillier Fabergé dont les créations pour la cour impériale de Russie sont aujourd'hui célèbres dans le monde entier.

Le premier œuf en chocolat
L'oeuf de Pâques a été longtemps décoré et coloré sur la coquille. Au XVIIIe siècle, survient l'idée de le vider à l'aide d'une aiguille et de le remplir de chocolat. C'est alors le privilège de la noblesse et de la cour du roi, car le chocolat coûte cher !

Rédigé par valae

Publié dans #bout de tout et de rien

Repost 0
Commenter cet article

mayeul and co 14/04/2009 22:31

J'ai vu et je crois... Même si je ne comprends pas...

J'ai vu des étoiles discrètes illuminer des ciels de nuit.
J'ai vu des arbres de lumière qui venaient réveiller la vie.
J'ai vu les soirs et les matins, le temps s'offrir comme un refrain.

Facile Cécile 14/04/2009 19:12

merci pour ces minutes de culture!

Cedemel 13/04/2009 21:30

Intéressant ce petit rappel historique...mais je ne comprends toujours pas le rapport entre les oeufs et la mort de Jésus !!!
Je dois être un peu bouchée !!! hi hi...
Bizous

Alex des Couassous 12/04/2009 09:10

Ils sont magnifiques tes oeufs...
Bonnes fêtes de Pâques à toi aussi.
Biz

STEF ET SA BELETTE 11/04/2009 23:40

MERCI POUR TOUTES CES PRECISIONS
Bon dimanche de Pâques attention à l'excès de chooocolat ! ihihih !

Minou 11/04/2009 14:11

Merci pour ces explications !
bonnes fête de Pâques à toi !
Bises ! = ^ . ^ =